• Atelier Kallitypie

    Venez découvrir la photo du 19ème siècle et réaliser vous-même votre tirage à l'ancienne.

    A l’occasion de cette journée, nous  proposons de faire découvrir aux visiteurs comment se faisait un  tirage photographique à la fin du 19ème siècle avec un procédé appelé La Kallitypie.

    Nous ferons d’une part des démonstrations  le samedi et le dimanche à 11h et à 15h et par ailleurs, tout au long de ces deux jours, nous invitons les visiteurs à réaliser  eux-mêmes un tirage  photographique en utilisant ce type de procédé  (participation aux frais de 8€).

    Pour cette démonstration, nous ferons un grand écart entre des techniques du 19ème et celles de 21ème siècle .

    La kallitypie,  reposant sur la sensibilité à la lumière des sels de fer et d’argent, fut inventé en 1889 par le chimiste  anglais W.J. Nichol. Cette émulsion est composée essentiellement de nitrate d’argent et d’oxalate de fer ; ce procédé s’apparente à ceux utilisés pour les papiers salés et papiers albuminés utilisés couramment en photographie de 1840 jusqu’au début des années 1900. Ce sont les ancêtres de nos papiers photographiques actuels au chlorobromure d’argent.

    Si vous voulez  réaliser un tirage Kallitypie de vos clichés photographiques,  venez avec une de vos photos sous forme de fichier numérique  de préférence en format Raw ( carte mémoire ou clé USB  ) ou profitez des studios installés sur place pour faire des photos .

    Voici les différentes étapes :

    1 - Prise de vue

    Soit vous faites une photo sur place avec un appareil numérique, soit vous apportez de chez vous un fichier numérique provenant d’une prise de vue numérique ou d’un scan d’un négatif argentique .


    2- Réalisation du négatif :

    A partir de votre fichier, nous nous chargeons  de tirer un négatif transparent A3 avec une imprimante bien d’aujourd’hui. C’est ensuite seulement que nous changerons d’époque en faisant un bond en arrière d’un peu plus d’un siècle.

    En effet, au début de la photographie, les appareils  étaient des chambres grand format qui permettaient de réaliser des négatifs de grande taille. Ces négatifs produisaient par contact (sans agrandissement) des tirages positifs sur papier de mêmes dimensions. C’est ce procédé  de tirage que nous utiliserons.

     

    3- Préparation du papier photo : émulsionnage et séchage 

    Chacun sera invité à préparer son papier photo à l’ancienne, en étalant au pinceau sur une feuille de papier d’art, une émulsion sensible à la lumière.  Cette étape sera réalisée à l’abri de la lumière du jour. Ce papier sera étendu sur un fil pour le sécher.

     

    4 - Mise sous châssis et exposition à la lumière :

    Ensuite chacun mettra en sandwich, dans un châssis-presse, le transparent négatif de son portrait, en contact étroit avec la feuille de papier émulsionné. Ce châssis pourra alors être sorti à la lumière ou mis sous un ban d’UV s’il n’y a pas de soleil. Il sera exposé ainsi quelques  minutes.

     

    5 - Développement , fixage et séchage :

    Une fois l’exposition suffisante, il suffira alors de se remettre à l’abri de la lumière pour sortir l’épreuve photographique du châssis et de la tremper dans une cuvette de révélateur à base de Borax et de sel de Rochelle ; c’est là que chacun pourra découvrir son cliché se dessiner magiquement sur la feuille. La photo sera ensuite passée dans un bain de fixateur à base d’hyposulfite de soude pour assurer sa conservation.

     

    6 - Séchage :

     La photo sera ensuite sortie pour être lavée et étendue pour le séchage. Chacun pourra repartir quelques minutes plus tard avec un tirage unique.

     

    Atelier Kallitypie

     

     

    Atelier Kallitypie

    Contact :

    Atelier photographique du Bas-Dauphiné

    Daniel et Marie-Franc Tivoli

    La Tulière 38440 Savas-Mepin

    Tel : 04.74.58.54.68  

    tivoli.daniel@aliceadsl.fr